Quartiers de Venise

Cliquer sur les images pour agrandir

Cannaregio


Le quartier de Cannaregio est le deuxième en étendue de la ville et le plus peuplé du centre. Cœur de la vie nocturne de Venise, il est animé par plusieurs bistrots pour jeunes et il est agréable à découvrir à pieds. Cannaregio se développe au nord du Canal Grande, à partir de la gare, et il est relié au quartier de S.Croce et de Castello par les ponts degli Scalzi et della Costituzione. Cannaregio est le quartier du ghetto de Venise, parmi les endroits les plus suggestifs et intacts de la ville. Il offre à ses visiteurs une copieuse suite d’anciens bâtiments et d’endroits intéressants du point de vue religieux et de l’architecture, comme le magnifique Palazzo Labia avec les fresques de Tiepolo ou l’immeuble de la Ca' d'Oro, chef d’œuvre du style gothique de Venise. A noter Palazzo Mastelli et les Fondamenta degli Ormesini, pendant que dans les environs du Théâtre Malibran on trouve la maison de Marco Polo. Parmi les églises, à ne pas rater celle de Santa Maria dei Miracoli, avec les images caractéristiques des sirènes, et celle de la Madonna dell'Orto, avec les peintures de Tintoretto.

Cliquer sur les images pour agrandir

Castello


Le quartier de Castello est le plus étendu de Venise et il est sans aucun doute parmi les plus visités de la ville. C’est un endroit de la ville très caractéristique et “vénitien” et on ne peut pas quitter la ville sans avoir fait une promenade dans ses rues! Il confine à nord-ouest avec Cannaregio et à sud-ouest avec San Marco, et c’est le seul quartier de Venise à ne pas donner sur le Canal Grande. En parcourant le quartier on rencontre plusieurs églises et immeubles : des églises de Santa Maria Formosa et de San Zaccaria jusqu’à l’église de la Pietà et de San Giovanni in Bragora. Même la promenade de la Riva degli Schiavoni est riche de témoignages intéressants : l’immeuble des Prigioni Nuove, l'ex-Palazzo Dandolo, le Ponte della Ca' di Dio, et aussi l’église de San Biagio et le Musée Historique Naval. Dans la partie orientale du quartier se trouvent le célèbre monument de l’Arsenale, extraordinaire pour sa valeur historique, comme l’île de San Pietro, avec l’église homonyme. A remarquer à l’intérieur du quartier les jardins publics avec les lieux d’exposition de la Biennale, où se trouve l’Exposition d’Art Internationale de Venise.

Cliquer sur les images pour agrandir

Dorsoduro


Dorsoduro est un quartier plein de vie et de lumière, agréable à vivre et à découvrir à pieds. Situé dans la zone sud-ouest de Venise, le quartier confine à ouest avec Santa Croce et à nord avec San Polo et il est séparé du quartier San Marco par le seul Canal Grande qu’on peut traverser grâce au Ponte dell'Accademia. Depuis la belle promenade des Zattere, où se dressent Palazzo Giustinian et l’église des Gesuati avec les fresques de Tiepolo, on profite d’une vue magnifique sur l’île de la Giudecca et sur l’île voisine de San Giorgio. En partant de ouest à la découverte du quartier, on rencontre la Stazione Marittima et l'ex couvent de San Sebastiano, avec l’église qui abrite des fresques de Veronese, pendant que un peu plus au nord il y a le beau Palazzo Cà Zenobio. A remarquer une série d’immeubles de valeur historique, du Palazzo dell'Accademia, avec les belle galléries du Musée, Palazzo Gambara, Palazzo Stern, et l’église de San Barnaba, jusqu’à Ca' Rezzonico, Ca' Foscari et l'incomplet Palazzo Venier dei Leoni, qui abrite la collection Peggy Guggenheim.

Cliquer sur les images pour agrandir

L’île de Giudecca


Au sud du centre historique de Venise, qui est séparé de l’île par le canal homonyme, se dresse l’île de la Giudecca. En vérité la Giudecca est un ensemble de petites îles reliées par des ponts, habitées, mais pas très fréquentées par les touristes. Magnifique vue, depuis la rive nord, sur les Zattere et la partie méridionale de Venise. On ne rejoint la Giudecca que par vaporetto en direction Zitelle, Sant'Eufemia ou Palanca, depuis Zattere. En abordant à S.Eufemia on tombe sur l’église homonyme avec la caractéristique façade blanche et le bel immeuble de Molino Stucky, imposant bâtiment industriel en style néo-gothique. Dans les alentours il y a des immeubles intéressants comme l’ancienne usine de tissus Mariano Fortuny, ou aussi des architectures industrielles habilement réutilisées et reconverties en habitations. L’immeuble le plus représentatif de la Giudecca est l’église Palladiana del Redentore, achevée en 1592, qui abrite des magnifiques peintures de Veronese, Tintoretto et d’autres maitres cotés de la Renaissance. Dépassé le Redentore on rencontre la Casa dei tre Oci, curieux bâtiment néo-gothique, suivi par le “Convento delle Zitelle”.

Cliquer sur les images pour agrandir

San Marco


San Marco est sans aucun doute le quartier le plus connu et le plus touristique de la ville, grâce à la présence de la magnifique Piazza San Marco et grâce à la forte concentration de musées, œuvres d’art et boutiques typiques. Tout en n’étant pas le plus étendu des quartiers de Venise, San Marco inclue aussi l’île voisine de San Giorgio Maggiore. Le cœur de San Marco est la place homonyme, connue dans le monde entier, ample et entourée par des magnifiques bâtiments et par des anciens cafés. Dans la Piazza San Marco il y a tout un monde à découvrir : à partir de la magnifique Basilique jusqu’ au Palazzo Ducale, du Musée Correr à la Tour de l’Horloge, qui introduit le visiteur dans une des zones les plus riches et florissantes du shopping de Venise. En se déplaçant de Piazza San Marco vers la Riva degli Schiavoni, depuis le Ponte della Paglia on profite d’une magnifique vue sur le Pont des Soupirs avec le Palazzo delle Prigioni à coté. La meilleure vue sur les magnifiques immeubles qui donnent sur le Canal Grande on l’a sans doute depuis les embarcations, mais chaque immeuble est joignable aussi par des étroites ruelles (dites Calli). A ne pas rater le célèbre Théâtre La Fenice, magnifiquement reconstruit suite à l’incendie du 1996.

Cliquer sur les images pour agrandir

San Polo


Il s’agit du plus petit quartier de la ville en étendue, mais riche de monuments intéressants et de pittoresques coins de la ville. Le quartier de San Polo, situé dans le cœur du centre de Venise, donne sur le Canal Grande et confine à nord-ouest avec le quartier de Santa Croce et à sud avec Dorsoduro. Malgré ses dimensions réduites, San Polo est un quartier très agréable à parcourir à pieds. Les amants de la bonne cuisine y trouveront des nombreuses tavernes et bistrots à l’ancienne, pendant que dans les alentours de Rialto on ne peut pas rater le caractéristique marché du poisson et des légumes. A Rialto, depuis toujours le cœur de la vie commerciale de Venise, se dresse le pont homonyme, inauguré en 1591, qui relie San Polo à San Marco, et avant le pont on trouve l’église de San Giacometto di Rialto, la plus ancienne de Venise. En s’aventurant dans le cœur du quartier on trouve un grand nombre d’églises, de San Cassiano à l’église de San Polo avec l’homonyme place entourée de magnifiques immeubles. Il vaut la peine de visiter aussi la maison de Carlo Goldoni et la basilique franciscaine dei Frari, avec des peintures de Tiziano et de Bellini.

Cliquer sur les images pour agrandir

Santa Croce


Assez petit et tranquille, le quartier de Santa Croce est une zone moins fréquentée par les touristes par rapport aux autres. Son atmosphère est celle caractéristique de l’ancienne Venise, moins affectée par le tourisme de masse. Relié avec Cannaregio grâce au Ponte degli Scalzi et au nouveau pont de Calatrava, le quartier confine à est avec Dorsoduro et au nord avec San Polo et il est occupé par la Stazione Marittima et par Piazzale Roma. Parmi les nombreuses églises de Santa Croce, celles qui valent le détour sont l’église de San Nicolò di Tolentino, l’église de San Simeon Grande et l’église de San Zan Degolà, qui a de très anciennes origines. L’immeuble du Fondaco dei Turchi, originaire du XIII siècle, accueille aujourd’hui le Musée d’Histoire Naturelle, pendant que le beau Palazzo Mocenigo abrite le Musée du Tissu et du Costume. D’autres immeubles intéressants du quartier sont sans doute Ca' Pesaro, qui abrite le Musée d’Art Moderne et une collection d’Art Orientale, et le Palazzo Corner della Regina, qui abrite aujourd’hui la collection Prada.

Newsletter - Abonnement notre lettre