Guide de Grenade - Informations Générales

Pour plus d'information n'hésitez pas à nous contacter:
Email: info@friendlyrentals.com
Tel: (+34) 932 688 051
Fax: (+34) 932 688 052

 

Informations Générales

La ville de Grenade est l'une des villes touristiques les plus attractives au monde. Parmi toute la richesse de ses monuments, se distingue l'Alhambra, sans doute la vitrine de la ville et l'un des monuments les plus visités en Espagne. Grenade est la capitale de la province portant le même nom. Elle est située au pied de la Sierra Nevada, dans les cordillères bétiques, c'est le point le plus élevé dans la péninsule ibérique. Située dans l'Andalousie orientale, dans le sud de Espagne, la ville bénéficie d'un des plus grands patrimoines culturels dans le pays. En plus de la célèbre Alhambra et du quartier de l'Albaicín, qui furent désignés patrimoine mondial par l'UNESCO, Grenade possède une cathédrale de la Renaissance dont la construction commença au XVIe.. Bien d'autres monuments parsèment la ville dans chacun des recoins.


Monuments

L'Alhambra :

C'est le plus beau et le mieux conservé des palais arabes dans monde entier. En réalité, c'est un ensemble monumental avec une forteresse, des palais et ses jardins, construit au XIIIe et XIVe siècles par les rois nasrides, où se combinent à merveille la lumière, l'eau et l'architecture.

De 8h30 à 18 h. Entrée limitée à 8400 personne par jour
Nocturne le vendredi et le samedi de 20h à 21h30
Réservations : (+34) 902 224 460
www.alhambra-tickets.es

Murailles de l'Albaycín :

Palacio de Dar al-Horra Callejón de las Monjas s/n. Elles furent construites pendant la seconde moitié du XIVe siècle pour défendre les quartiers situés sur la colline de San Cristobal, l'Albarda et l'Albaycín. Il allait de la Puerta de Guadix, jusqu'au Paseo de los Tristes, en passant par San Miguel Alto, la Puerta de Fajalauza, le Postigo de San Lorenzo et la Puerta de Elvira. Le Postigo de San Lorenzo ou Porte de l'Albaicín été considérée comme perdue jusqu'à sa redécouverte en 1983, ensevelie sous les décombres.

La Cathédrale :

Situé au coeur de Grenade et donnant sur la Gran Via, elle est considérée comme la première église de la Renaissance en Espagne. Le bâtiment, situé près de la mosquée, fût commencé en 1505 par Enrique Egas, mais il fut ensuite modifié pour lui donner une apparence renaissantiste, sous les ordres de Diego de Siloé.
La Cathédrale, avec cinq nefs et un transept ambulatoires, fût initialement conçu comme un projet gothique par Egas. Nous trouvons ensuite les travaux effectués par Diego de Silo à partir de 1563, qui en feront l'un des plus grands exemples du purisme renaissantiste en Espagne. La chapelle majeure ressort, c'est l'endroit le plus important de l'église, non seulement pour sa grandeur, mais aussi pour la constance dans le style renaissantiste en son centre, ainsi que pour la splendide coupole et la grande arche comme un arc de triomphe qui pourrait être l'entrée monumentale d'un tombeau d'empereur.

Palais de la Madraza :

Le Palais de la Madraza est situé en face de la Chapelle Royale de la Cathédrale. Il fût également le siège de l'Ancien Hôtel de ville et de l'Université Yusuf I.
C'était un centre coranique d'études théologiques et scientifiques et on y trouve encore le mihrab de la mosquée. Le 20 Septembre 1500, les Rois Catholiques en firent le Cabildo (Hôtel de Ville), en y etablissant le siège.
Carlos V introduisit une série de transformations dans l'organisation interne du conseil pendant son séjour à Grenade.
Le bâtiment de style baroque est tout autour d'un péristyle avec des colonnes toscanes en marbre de la Sierra Elvira.

Porte de Fajalauza :

La Porte de Fajalauza ou du champ d'amandiers sépare les quartiers de l'Albaicin et de l'Haza Grande. On y trouve un long couloir intérieur en ogive. Autrefois, le quartier extérieur était le quartier des potiers, situé sur la route de Guadix. Il semble, au premier abord que le quartier est un détour, comme pour la Puerta de la Pesas, mais il reste aujourd'hui une longue allée couverte d'une voûte en berceau.

Monastère de La Cartuja:

Il est situé dans une vaste étendue de jardins qui furent cédés par le Grand Capitaine pour la fondation d'un couvent de l'ordre des Chartreux, démoli en partie après la confiscation. Les salles - le Réfectoire, la Salle de Profundis, les Chapitre des religieux et les Frères Lais - font partie d'une structure gothique, organisé autour des arcades du cloître, avec ses voûtes et ses colonnes. Le Réfectoire se distingue, il fût décoré par Fr. Juan Sanchez Cotan, avec de grandes peintures maniéristes et le magnifique trompe l'oeil de la croix. L'église, sommet du baroque andalou, est d'une seule nef avec un chœur à ses pieds. Après le tabernacle du chevet on trouve un deuxième Tabernacle, éblouissant pour des décorations en plâtre et ses décors peints, qui nous font oublier l'architecture de l'endroit avec une profusion de lignes brisées et de courbes. A gauche se trouve la Sacristie, avec un travail magnifique de marqueterie et de plâtre sculpté, comme dans le Tabernacle.

L'Abbaye du Sacromonte :

Elle fût fondée au XVIIe siècle. Les catacombes se trouvent sous l'Eglise, où San Cecilio souffrit le martyre. Il fut premier évêque et est aujourd'hui patron de Grenade. Le plus remarquable dans cette église, avec le Darro, conçue par Juan de Maeda et achevée en 1567, est le plafond à caissons de la nef, du transept et de la Chapelle Majeure, ainsi que le plafond Renaissance dans la première des dix chapelles, tous furent réalisés par Juan Vilchez. La façade, par Pedro de Orea, est un magnifique exemple de la renaissance andalouse de la fin du XVIe.


Agenda Culturel

Pour l'agenda culturel des spectacles et des événements à Grenade, il faut visiter :

www.ideal.es
www.granadahoy.com
www.laopiniondegranada.es
www.laguiago.com/granda

 

 

Newsletter - Abonnement notre lettre